Le Saint et Grand Dimanche de Pâques – Liturgie (28-04-2019)

Liturgie de saint Jean Chrysostome

Le Christ est ressuscité! En vérité Il est ressuscité!

Message pascal du Métropolite Tikhon

Nous remercions très chaleureusement tous les célébrants et ceux et celles qui ont participé et fait de cette célébration une si magnifique fête, ainsi que de tous les offices de la Semaine Sainte! Père Dragos, Père Marc, Père Nectaire, Père Ambroise, Philippe chef de chœur, membres de la chorale, toutes et tous qui ont cuisiné, ornementé de fleurs, fait le ménage avant et après la fête…

La nuit pascale
L’office pascal commence d’habitude vers 22h. On célèbre d’abord le petit office de « nocturne », à la fin duquel on emporte l’Épitaphe(1) que l’on place sur l’autel, puis on sort de l’église pour la procession pascale.
Tous tiennent des cierges à la main, c’est le prêtre qui donne le feu à partir de son chandelier, à l’image du feu divin embrasant le cierge du patriarche dans le Sépulcre à Jérusalem. C’est en rentrant dans l’église que le prêtre adresse la salutation pascale au peuple: « le Christ est ressuscité!, à laquelle on répond: « en vérité Il est ressuscité! Les portes de l’iconostase restent ouvertes, en souvenir du tombeau ouvert, pendant toute la Semaine Lumineuse.
Suit l’office de matines pascales avec le chant du canon du saint Jean Damascène. Après les matines on célèbre la liturgie de saint Jean Chrysostome à laquelle communient tous ceux qui ont eu l’occasion de se confesser pendant le carême. Après la liturgie le prêtre bénit le pain pascal « artos », qui restera devant l’iconostase pendant toute la semaine, jusqu’à la distribution qui aura lieu le samedi suivant.
Il est de coutume d’apporter ses victuailles pascales à bénir : le Koulitch ou brioche pascale, la paskha ou gâteau de fromage blanc pascal représentant le Golgotha et décoré des instruments de la Passion, et les œufs colorés, en souvenir de Marie Madeleine venue annoncer le résurrection du Christ à l’empereur Tibère.
Pendant les quarante jours de Pâques on se donne la triple accolade pascale avec la salutation pascale : « Le Christ est ressuscité! »

(1) Épitaphe ou Épitaphios : mot grec qui désigne la représentation du Christ gisant dans le sépulcre

Wladimir Yagello, Le guide pratique de l’orthodoxie, p.25, Paroisse Orthodoxe Russe Notre-Dame du Signe, Paris, 2001

*Les textes liturgiques sont extraits du Pentecostaire de P. Denis Guillaume

Suite à la lecture de l’homélie de saint Jean Chrysostome, les Matines se terminent et la Liturgie débute.

Le prêtre chante 3 fois le tropaire pascal, le chœur le reprend 3 fois :
« Christ est ressuscité des morts, par la mort Il a vaincu la mort, à ceux qui sont dans les tombeaux Il a donné la vie! »

Première antienne (Ps 65, 1-4 )
Acclamez Dieu, tous les habitants de la terre, chantez à la gloire de son nom, rendez-lui honneur et louange.
Refrain : Par les prières de la Mère de Dieu, ô Sauveur, sauve-nous.
Dites à Dieu : Que tes œuvres sont admirables, grande est ta puissance que tes ennemis glorifient. (Refrain)
Toute la terre se prosterne devant toi et chante pour toi, qu’elle chante pour ton nom, Dieu très-haut ! (Refrain)

Deuxième antienne (Ps 66, 2-4, 8)
Que Dieu nous prenne en grâce et nous bénisse, faisant luire sur nous sa face et qu’il aie pitié de nous.
Refrain : Sauve-nous, ô Fils de Dieu, ressuscité d’entre les morts, nous qui te chantons, alléluia !
Sur la terre on connaîtra tes voies, parmi toutes les nations ton salut. (Refrain)
Que les peuples te rendent grâce, Seigneur, que toutes les peuples te rendent grâce. (Refrain)
Que vous bénisse notre Dieu, que le craignent tous les confins de l’univers. (Refrain)

Troisième antienne (Ps 67, 2-4 ; 117, 24)
Que Dieu se lève et que ses ennemis se dispersent, que ses adversaires fuient devant sa face !
Refrain : Christ est ressuscité des morts, par la mort il a vaincu la mort ;
à ceux qui sont dans les tombeaux il a donné la vie!
Périssent les impies en face de Dieu, mais les justes jubilent devant lui ! (Refrain)
Voici le jour que fit le Seigneur, exultons d’allégresse et de joie ! (Refrain)

Hypakoï (Ton 4)
Devançant l’aurore et trouvant la pierre roulée près du tombeau, Marie et ses compagnes entendirent l’Ange qui leur demandait: Pourquoi cherchez-vous parmi les morts celui qui vit dans l’éternelle clarté? voici les bandelettes: allez vite annoncer à tous que le Seigneur s’est levé, triomphant de la mort, car Il est le Fils de Dieu qui sauve le genre humain.

Kondakion (Ton 8)
Lorsque tu gisais dans le tombeau, Seigneur immortel, tu as brisé la puissance de l’Enfer, et tu es ressuscité victorieusement, ô Christ notre Dieu, ordonnant aux Myrophores de se réjouir, visitant tes Apôtres et leur accordant la paix, toi qui nous sauves en nous accordant la résurrection.

À la place du Trisagion (Saint Dieu, Saint Fort, Saint Immortel), on chante: « Vous tous qui avez été baptisés en Christ vous avez revêtu le Christ. Alléluia. »

Les lectures :
Actes des Apôtres (1, 1-8)
Évangile selon saint Jean (1,1-17)

« Christ est ressuscité des morts, par la mort, il a vaincu la mort ; à ceux qui sont dans les tombeaux, il a donné la Vie! »
« Hristòs a înviàt din mòrti Cu moàrteà prè moàrtè c’àlcînd Si cèlor din mormìntè Viàtà dàruìndù-lè ! »

« Christ is risen from the dead, Trampling down death by death and to those in the tomb He has given life! »
« Khristos anèsti èk nèkron thanato thanatone patissas Kè tis èn tis mnimassi zoïn Kharissamènos. »

« Massiah qama min bein il amwat Wa wati’al mawta bu mawt Wa Wahab al hayata lil ladhina fil qoubbour. »
« Khristos voskréssié iz mertvykh Smertiïou smert poprav i souchchim vo grobèkh Jivot darovav. »

« Christ est ressuscité! En vérité, Il est ressuscité! »

Précédé des Matines. Voir